CALVITIE OU ALOPÉCIE : LA CHUTE DES CHEVEUX

Quand s’inquiéter de la chute des cheveux ?

Les cheveux sont un symbole de séduction, de bonne santé et de force. Nous possédons 80000 à 160000 cheveux qui se renouvellent en 3 à 5 ans. Nous perdons 50 à 100 cheveux par jour. Quand cette perte physiologique augmente et n’est pas compensée par la repousse, on parle d’alopécie.

Qu’est-ce qui peut provoquer la chute des cheveux ?

Le cycle du cheveu se compose de trois phases, la phase de croissance ou anagène (85% des cheveux se trouvent dans cette phase), la phase de stabilisation ou catagène  (entre 1 à 2% des cheveux se trouvent dans cette phase), la phase de chute ou télogène (15% des cheveux se trouvent dans cette phase). Lors d’un examen dermatologique du cuir chevelu, l’analyse de ces phases est important pour l’identification d’une éventuelle cause.

L’alopécie est définie aiguë si sa durée est inférieure à trois mois, chronique si supérieure.
Les causes d’alopécie aiguë peuvent être le stress, une perte de poids rapide, une intervention chirurgicale, une infection ou une hémorragie aiguë, le post partum.
L’alopécie chronique peut être due à des carences (notamment la carence en fer), des troubles endocriniens, des insuffisances d’organe (comme l’insuffisance rénale). La cause la plus fréquente est l’alopécie androgénique.

L’alopécie androgénétique et l’alopécie chez la femme

La cause la plus fréquente d’alopécie est l’alopécie androgénétique d’origine génétique où la chute est due à l’influence des androgènes.
Ce type d’alopécie peut toucher l’homme à partir de 18 ans et la femme dès la trentaine.
Deux échelles représentent les stades d’évolution du phénomène, l’échelle de Hamilton pour l’homme et l’échelle de Ludwig pour la femme.

 

→ En savoir plus sur le PRP

Chevelure parfaite en trois mois : les injections pour l’alopécie

Avant tout traitement, il faut identifier et soigner une éventuelle cause d’alopécie. Le traitement esthétique de référence est représenté par les injections de PRP.
Aucune préparation n’est nécessaire. Avant le traitement, je réalise une analyse du cuir chevelu afin d’identifier les zones les plus atteintes et fragiles. Néanmoins tout le cuir chevelu sera traité.
Une prise de sang est réalisée, le tube est centrifugé pendant six minutes afin de séparer le plasma contenant les facteurs de croissance des plaquettes (PRP) et les autres composantes.
Le PRP est prélevé et injecté au niveau du cuir chevelu par technique de mésothérapie, à l’aide d’un pistolet, ce qui rend la séance indolore.
Je conseille, en protocole d’entretien, des séances de mésothérapie tous les trois mois.

Résultats et suites

Le résultat est visible trois mois après la première séance, le cycle capillaire étant long.
En traitement d’attaque, il faut compter trois séances à trois mois d’intervalle. Une séance d’entretien annuelle est ensuite à réaliser.
Les cheveux sont plus épais et résistants, le taux de repousse est variable et dépend d’une réponse individuelle.

Les suites sont inexistantes. Il est déconseillé de prendre des anti-inflammatoires ou des corticoïdes dans les 48 heures suivant la séance. Le shampooing et l’activité sportive sont autorisés dès le lendemain.

Tarifs

Type de consultation Tarifs généralement pratiqués
PRP
500 CHF la séance
Mésocheveux
200 CHF la séance

Autres Zones À Traiter

Coup d'éclat

Red Carpet

Skin Prevent

Skin Restore

Xanthelasma